4.-DIVISION ADMINISTRATIVE ET ACTEURS REGIONAUX
4.1- Division administrative
-         1ère section Boury
-         2ème section Berreau
-         3ème section Solon
-         4ème section Moreau
Ces sections regroupent un total de 85 localités et de 59 habitations.
Le tableau suivant donne une présentation des sections communales avec leurs différentescaractéristiques.
Sections communales
Position
Relief dominant
Climat
Nombre d’habitations
Nombre localités
Superficie en km²
1ère section Boury
Côtière
Plaine
Normal
8
38
42.71
2ème section Berreau
Intérieure
Plaine
Normal
2
12
49.99
3ème section Solon
intérieure
Plaine
Normal
33
14
48.98
4ème section Moreau
intérieure
Plaine
Frais
16
21
60.18
Source : IHSI, 1998
4.2.- Les acteurs régionaux
4.2.1.- Les institutions étatiques
La ville de Torbeck, chef-lieu de la commune, ne jouit pas du privilège d’avoir des représentations de l’administration central autonome. Théoriquement, le rôle de l’administration dans une ville est de permettre à cette ville de répondre aux besoins et exigences des populations dans son aire d’influence locale et régionale.                                                                                
En réalité, tous les pouvoirs sont centralisés et concentrés aux Cayes ou à Port-au-Prince. La dépendance locale face aux administrations telles que TPTC, MARNDR, MENJS, justice, intérieur, planification, commerce, finance, information, affaires sociales, qu’on retrouve au niveau départemental se relève souvent inefficace.
4.2.2. Lescollectivités locales
Comme toute commune, Torbeck est subdivisées en sections communales. Suivant la constitution de 1987, la commune est autonome et administrée par un conseil Municipal élu dont le président est le magistrat.
La commune a un budget de fonctionnement alimente par des recettes ordinaires collectées par le DGI au niveau des marches publics et des recettes extraordinaires recueillies directement par la Mairie (taxe, laisse passe). Les sections communales représentent pour leur part les plus petitesentités administratives de la commune. Elles ont théoriquementadministrées par les conseils d’administration de la section communale (CASEC) dont les attributions essentielles sont les suivantes :
- Stimuler et entretenir le progrès dans les populations par action collective
-Promouvoir la création d’organisations d’utilité publique : écoles, dispensaires, centres sportifs, etc.
-Recueillir et administrer au profit exclusif de la communauté toute cotisation, contribution volontaire, don etc., pour financer l’exécution des projets
- veiller a ce que les déclarations de naissance et de décès soient faites à l’Officier de l’état Civil.
Il est note qu’exceptionnellement le conseil municipal en place est issu d’une nomination sous proposition de la société civil et qu’il n’y a pas de CASEC au niveau des sections communales.
5. Les ACTIVITES SOCIO-ECONOMIQUES
5.1. L’Agriculture
A l’instar des autres communes du pays, lamajorité de la population Torberkoise vit de l’agriculture. Ce pendant compte tenu de la surexploitation des terres cultivables et les faibles moyens allouées a la réalisation de cette activité, l’agriculture fournit un faible rendement et c’est avéré souvent incapable de répondre aux besoins des cultivateurs. Néanmoins la régionbénéficie de certain a tout favorable dont les principaux sont :
-       Production agricole trèsdiversifiée
-       Topographie relativement favorable a l’agriculture.
-       Production vivrière et cerealiere importante
-       L’existence de plusieurs PPI (Petits Perimetres Irrigués)
5.1.1.- Disponibilité en terres cultivables
La fertilité des terres surtout ceux des plaines est relativement bonne et la pression foncière n’atteint pas un seuil alarmant comme c’est le cas pour certaines parties du pays, les cultivateurs possèdent entre 1 à 8 carreaux de terres emblavées de cultures.